Le BCF vous invite à une session ouverte à toutes et à tous!

 

[FEMININ] Ch. de France Phase 2

Pâques pluvieux,

Blés graineux

Saint Jean farineux.

Et BCF victorieux.

Pâques célèbre la résurrection. Après le premier weekend du championnat de France aux résultats mitigés (une victoire et trois défaites), les BeuCeuFettes sont déterminées d’améliorer leur palmarès. En quelque sorte, elles souhaitent leur propre résurrection.

Arrivées de bonne heure après le calvaire du voyage jusqu’à Nice, l’équipe reçoit son premier œuf surprise: le terrain habituel en travaux, les matches seront joués de l’autre côté du terrain de rugby. Patatras: on est loin de la buvette.

 

Le BCF est l’équipe recevant pour le match contre les Cobras de Contes qui commence bien dès le premier at bat pour ces derniers avec un double en champ gauche. Cette frappe réveille la défense beuceufienne qui, de concert avec Flo C. au lancer, laisse ensuite peu de chances aux Contoises de faire le tour des bases.

L’attaque reste consistante avec des points marqués à chaque manche, à force de bunts ou de hits bien placés. A défaut de fraises, on décernera des œufs en chocolat à Nadia, Léa, Flo S. (qui fait entrer toute seule trois points dans la première manche sur la puissance d’un double en champ gauche), Isa, Muriel, et Lilou qui paiera son coup suite à son home run en champ centre. Le match se termine à la cinquème manche sur un score de 10 à 3 pour vos Bleues et Oranges préférées.

 

Le ciel est plus menaçant, mais rien ne fait peur aux Parisiennes, aguerries aux aléas de la météo et fortifiées par la victoire du matin, qui s’apprêtent à affronter le bulldozer de Toulon. Ce n’est qu’à partir de la troisième manche qu'elles trouvent leurs marques et commencent à frapper (simples d’Estelle, Nadia, Isa et un triple de Lilou), ouvrant le score côté BCF avec quatre points marqués. C’en est de trop pour Toulon qui change de lanceuse, ralentissant ainsi l’attaque orange et bleue qui n’enregistre qu’un point de plus à la fin de la cinquième manche. D’ailleurs, c’est là que le match se termine, sur un score de 12 à 5 pour les Comanches.

Et ce n’est pas plus mal, au vu des nuages bien noirs qui se profilent à l’horizon.

 


Dimanche matin, jour de Pâques, au lieu de faire la chasse aux gros œufs jaunes à coutures rouges, l’équipe reste au chaud à l’hôtel : les terrains sont inondés par les pluies nocturnes.

 

Le match contre l’Equipe Fédérale a lieu finalement avec près de deux heures de retard sur le planning. Les Bleues et Oranges ont une revanche à prendre, suite à leur défaite (0-10) deux semaines auparavant.

Comme contre Toulon la veille, le BCF ouvre la brèche à partir de la troisième manche, lorsque Lilou profite une balle perdue pour marquer le point.

Bien que l’EF mène 6-2 à la fin de la cinquième manche, le deuxième changement de lanceuse à la sixième n'est que bénéfique aux Bleues et Oranges qui marquent cinq points et font même un tour complet du lineup avant le troisième mort. Suite à une manche blanche pour l’équipe fédérale, le BCF mène à la fin de la sixième d’un point, 7-6.

Le suspense est donc à son comble. A la septième manche, Nadia et Léa marquent sur un simple d’Isa en champ gauche. La défense beuceufienne doit rester solide pour tenir ce match. L’Equipe Fédérale marque deux points à son tour, mais pas plus.

Après une 1h52 de jeu, le BCF gagne la rencontre, 9-8.


Selon le dicton, battons le fer pendant qu’il est chaud. Dans notre cas, ce sera battons les balles avant qu’il pleuve.Paradoxalement, en prenant du retard, on a pris de l’avance: le dernier match du weekend contre Meyzieu se joue avec une heure d’avance.

Bien que la première manche se termine 0-2 pour Meyzieu, le BCF prend l’avantage à la deuxième en marquant neuf points. Après une manche pareille, Meyzieu contient l’hémorragie mais le mal est fait. Le BCF ne concède qu’un point par la suite et le match se termine en cinq manches, 14-3. Presque tout le monde aura son œuf en chocolat suivant le barème des hits.

A la fin du weekend, avec trois victoires et une défaite, le BCF est maintenant troisième au classement du championnat national et retrouve le dynamisme (et le soleil) qui lui avait fait défaut deux semaines auparavant.



Les prochaines journées du national se dérouleront à Grenoble les 16 et 17 mai. En attendant, retrouvez nos filles pour la suite du championnat IDF le Dimanche 12 Avril 2015 à Mortemart .