Week-end d'initiation pour les filles avec

"YES SHE PLAYS" , le BCF s'y associe.

Promouvoir le sport auprès des jeunes filles,

n'hésitez pas à apporter votre soutien ;-)

 

[FEMININ] D1 - Journée 1

 

Weekend “Softball et botanique”

Et le moment tant attendu est arrivé : début de la saison outdoor du Championnat D1 Féminin. Changement de formule cette année avec la fin des WE à quatre matchs contre la même équipe et le retour au système de plateaux avec 3 ou 4 matchs par équipe.  A cause de la participation de l’équipe de France au championnat d’Europe, le calendrier est très chargé et la première journée a lieu le premier WE de mars.

Jouer au softball si tôt dans l’année comporte des dangers au niveau de la météo et pour minimiser les risques d’intempéries c’est à Contes que les BeuCeuFettes ouvrent le bal. Direction donc l’aéroport d’Orly pour un départ « trop » matinal. Le vol est un peu secoué et l’orage lors de l’atterrissage provoque quelques frayeurs, mais en sortant de l’aéroport de Nice tout est redevenu normal : le Sud nous accueille avec du soleil et l’espoir de pouvoir jouer refait surface. Après un petit détour (merci le GPS), on arrive enfin à la Tana. Et là retour à la réalité : les averses du matin ont inondé l’infield qui est en effet une grosse flaque. Les Cobras et les BeuCeuFettes retroussent les manches : raclettes, râteaux, brosses, pelles, pompe à eau, éponges taille matelas sont parmi les ustensiles utilisés pour remettre le terrain en état. Au bout d’une heure et demie la flaque est partie, il reste juste de la boue. Le terrain n’est pas praticable, mais peut-être avec le soleil et le vent il séchera suffisamment pour jouer le deuxième match de la journée… Et c’est le moment que mère Nature choisi pour nous remettre à notre place : 5 minutes d’averse et tout le travail des deux équipes est anéanti : même l’outfield fait dorénavant partie de la piscine. Le verdict tombe rapidement : pas de matchs le samedi. Il faut espérer que le terrain sera praticable le lendemain…

Après-midi détente pour les BeuCeuFettes qui rentrent à l’hôtel pour prendre une petite douche et faire une petite sieste (Christophe…). Petite ballade sur la promenade des Anglais et quelques capuccinos/bières/cafés dans le vieux Nice. La découverte de nouveaux mots : « compagnon », « marjolaine »… Et la première étape de la préparation de la Coupe d’Europe 2017 dans le petit restaurant napolitain…

Réveil matinal le dimanche aussi, certaines ont mal dormi à cause de l’aération qui fait trop de bruit, mais le ciel et bleu et le soleil brille. La bonne nouvelle nous attend à la Tana : le terrain est praticable, même si les températures avoisinent les 5° C. L’échauffement commence et la tension monte : que donnera ce premier match outdoor ? Certaines filles se sont entraînées une seule fois en extérieur, les autres n’ont pas touché une balle dure depuis … Ostrava ! Est-ce qu’on retrouvera notre niveau de jeu ?

Play ball contre les Panthères de Pessac qui nous avaient donné du fil à retordre la saison dernière avec leur line-up équilibré et leur puissance au bâton. Les BeuCeuFettes commencent en attaque et construisent leurs points. Marion (au lancer) fait un bon usage de sa balle spéciale (« la petite ****** ») et les Orange et Bleues mènent 3-0. Le BCF met au moins un point dans chaque manche et mène 5-0 en fin de 3ème inning. En début de quatrième les Panthères changent de lanceuse, mais ça n’arrête pas l’attaque parisienne : les Orange et Bleues mènent de 8 points. Et au moment que le match semble plié, les Pessacaises se « timent » à la balle de Marion et enchaînent les hits pour scorer à trois reprises. En début de 5ème manche un « pep talk » des coachs remotive les troupes et le BCF sort une manche d’anthologie avec 13 points. Victoire 21 – 3 (5). Un match incroyable en attaque pour débuter la saison : tout le monde frappe (20 hits et 18 RBI), la puissance est au rendez vous (HR inside park pour Estelle ; des triples pour Jen, Flo, Estelle et Isa x2), les bunts sont bien posés. La défense fait des jeux de routine propres et quelques jeux exceptionnels (une line drive rattrapée par Isa, le premier double jeu de la D1) pour une seule erreur. Le pitching très régulier de Marion (8 H, 3 R, 2 ER, 2BB, 2K) ne donne pas beaucoup d’opportunités à l’adversaire.

Pendant le match Pessac – Contes les BeuCeuFettes profitent du soleil et du spectacle (match très équilibré qui se finit avec une victoire des Cobras en tie-break). On fait parallèlement un atelier botanique pour cueillir les herbes de Provence sur les collines avoisinantes.

Le dernier match de la journée oppose le BCF à la jeune équipe des Cobras. Et dès la deuxième frappeuse les Contoises scorent un run. Mais Estelle au pitching sort le grand jeu et ça sera le seul point encaissé par l’équipe dans la rencontre. A force de frappes et des jeux courts les Orange et Bleues mettent en difficulté les jeunes Cobras et scorent 6, 9 et 1 points dans les trois premières manches pour obtenir la victoire : 15 – 1 (4). Une deuxième victoire d’équipe avec 16 hits et 13 RBI, même si dans cette rencontre il y a moins de frappes puissantes (un double pour Jenny).  Estelle ne concède aucun point mérité (4 H, 1 R, 0 ER, 4BB, 2K) et la défense est concentrée jusqu’au bout.

Ainsi malgré un mauvais début du WE les BeuCeuFettes reviennent du Sud avec deux victoires obtenues d’une manière impressionnante. Le seul point noir du WE restera la blessure d’Elena qui on espère pourra revenir sur le terrain très rapidement…

Un grand merci aux Contois pour leur accueil, mais surtout pour tous les efforts qu’ils ont fait pour remettre le terrain en état (à deux fois !). Le match reporté contre les Cobras sera probablement joué quand elles viendront à Paris lors de la dernière journée de la saison régulière. Le prochain rendez-vous pour les BeuCeuFettes aura lieu à Mortemart Beach face aux Comanches de Toulon et les Grizzlies de Grenoble dans deux semaines. Croisons les doigts pour une météo clémente.