Plusieurs samedis par mois le BCF propose des entrainements pour ses jeunes licenciés.
Si vous voulez essayer contactez le club: bcfsoftballparis@gmail.com.

 

[FEMININ] D1 - Journée 5

Week-end "Hit by Pitch" à Grenoble

Pour ce week-end de D1 on peut craindre le pire. Grenoble à une réputation dans le monde softballistique : la météo y est rarement favorable pour la pratique de notre sport et il y a souvent des rain-outs. En plus météo France prévoit des orages pour tout le WE. C’est donc avec un peu de crainte que le BCF prend la voiture en direction de Lyon, où on va « se taper l’incruste » chez Peg et Claire H pour la nuit. Celles qui ont pu prendre leur après-midi profiteront de la plancha, du gratin dauphinois et des chats (enfin surtout d’un…).

Le lendemain la pluie s’est arrêtée et le ciel est plutôt bleu, mais il faut attendre d’être sur le chemin pour Grenoble pour recevoir la bonne nouvelle. Malgré l’orage de la veille qui avait complètement inondé leur terrain, les Grizzlys ont bien bossé et ont rendu le terrain praticable.

Le seul match de la journée pour les BeuCeuFettes commence bien : on score un point grâce à un triple de Peg. La défense Orange et Bleue fait une jolie souricière, mais n’empêche pas les Grizzlys d’égaliser. Dans la manche suivante tous les moyens sont bons pour scorer : des hit by pitch, des bunts (sacrifice ou pas), des bases sur balles, quatre hits et quelques erreurs et le BCF mène 7-2. Grenoble change de lanceuse, mais ça n’empêche pas les Parisiennes de rajouter deux autres points. Le BCF maitrise son match et est tout proche de le clôturer par une mercy rule en fin de sixième manche, mais une erreur de la défense permet au Grizzlys de marquer le point nécessaire pour continuer dans une action un peu « bordélique » qui se finit par un mort sur un jeu d’appel. Les BeuCeuFettes élargissent leur lead  12-4. Il suffit juste de faire les trois morts, mais c’est le moment où la défense Orange et Bleue (si sûre d’habitude) s’écroule de façon inexpliquée. Les Grizzlys scorent à quatre reprises avant le moindre « out ». Grace à un fly out et un strike out les Orange et Bleues se rapprochent de la victoire, mais les Grenobloises arrivent sur base (hit by pitch ou BB) et un nouveau hit les fait marquer : elles ne sont plus qu’à trois points de l’égalisation ! Finalement une relance d’Isa en première met fin à cet manche horrible. Le BCF s’impose 12-9. Un très mauvais match pour la défense qui commet 7 erreurs et notamment des erreurs qui coûtent cher. L’attaque est quant à elle productive avec 9 hits et 9 RBI (Peg frappe 2/2 avec un simple et un triple et Estelle 2/4, avec 2 doubles et 3 RBI). Marion ne concède que 6 hits et 2 points mérités (pour 9 en tout), mais fait 9 BB et 5 HP (probablement due à l’état du terrain un peu mou devant la plaque de pitching qui a gêné toutes les lanceuses lors de ce WE). Le compteur Hit by Pitch du BCF : 7HP avec 2 pour Flo et 2 pour Elena.

La météo est un peu moins clémente pour le match Grenoble-Pessac (que nous officions) avec  quelques passages pluvieux et une petite averse. Nous profitons pour discuter avec Yann Alvarez, ex-joueur du BCF masculin, qui est venu avec toute sa famille pour nous soutenir. Ensuite direction l’hôtel pour la petite douche. Christophe nous invite dans sa suite royale pour regarder le match de rugby (courage, Mumu !) et goûter son vin blanc. Nous sommes un peu en retard, mais nous arrivons enfin au Flam’s pour dîner avec nos hôtes de Grenoble. Les flammkuchen s’enchaînent et on passe une super soirée à discuter de la formule de la D1 et de tout et n’importe quoi.

Grâce à un changement de programme, les BeuCeuFettes profitent de la grasse-mat et retrouvent l’Ile d’Amour (ça ne s’invente pas) à 9h00 au lieu de 7h30. Au milieu du deuxième inning du match Pessac-Grenoble la fin par mercy rule semble inévitable et les Orange et Bleues se dépêchent pour s’échauffer. L’échauffement se prolongera en vrai entraînement, car finalement les deux équipes iront jusqu’à la 7ème manche (le match aura duré presque trois heures). Après une première manche blanche (un super pick-off de Flo sur Jen pour éliminer la coureuse en première base), les BeuCeuFettes prennent le lead sur Pessac, mais ne marquent que deux points suite à une erreur de course. Le BCF rajoutera encore 2 points dans la 3ème, avant de se déchaîner en 4ème avec 8 runs sur 8 hits. A la fin de la quatrième, les BeuCeuFettes effectueront presque un « vrai » double jeu (roulant sur shortstop --> deuxième base -->première base), mais la balle sort du gant. Le BCF gagne: 12-0 (4). Un énorme match d’Estelle au pitching qui ne concède que 2 hits, 1 HP et 2 BB pour 1 K. L’attaque frappe 15 hits : avec 3 coups surs pour Peg et Elena et 2 pour Isa, Flo et Claire H. Le compteur Hit by Pitch du BCF : 2HP.

Dans la dernière rencontre du WE ce sont les Grizzlys qui ouvrent le score dans la deuxième manche, mais les Orange et Bleues reviennent tout de suite avec deux hits d’Isa et Nadia. Les deux lanceuses tiennent les frappeuses adverses. A la quatrième manche Grenoble remplit les bases à un « mort ». Susie fait un strike-out pour faire le deuxième out, mais une erreur permettra à trois filles de rentrer au marbre. Ainsi le BCF est mené 4-1 en milieu de 4ème inning. Mais l’attaque Orange et Bleu se réveille enfin et score à 8 reprises (sur 5 hits et quelques erreurs). En cinquième manche les BeuCeuFettes marqueront deux autres points pour emporter le match : 11-4. Belle prestation de Susie avec 5 coups surs concédés pour un seul point mérité. La défense a flanché pendant une manche, mais les filles ont su revenir tout de suite dans le match grâce à leur attaque. 9 hits en tout avec 2 hits pour Nadia et Laia (simple et double). Le compteur Hit by Pitch du BCF : 1HP.

La bonne nouvelle du week-end est que les BeuCeuFettes rentrent à la maison avec trois victoires et conservent la deuxième place du championnat. L’attaque revient à son vrai niveau et la puissance était au rendez-vous (des grosses frappes de la part de Flo et Peg). Les trois pitcheuses ont bien lancé, malgré une plaque de lanceuse assez instable (surtout le samedi). Pour une fois c’est la défense qui  a péché, mais heureusement les erreurs n’ont pas été fatales. Mais c’est une bonne leçon à retenir : il ne faut pas perdre la concentration et clôturer les matchs dès que l’occasion se présente. Finalement avec dix hit by pitch dans le WE les filles reviennent plus Bleues que Orange à Paris.

Un grand merci au Grizzlys pour le terrain (on n’y croyait pas trop vendredi…), la buvette et le resto (c’était très sympa) et le fait de nous avoir donné la possibilité de dormir plus le dimanche matin. Un grand merci à la famille Alvarez pour être venus les deux jours et surtout à Yann pour le débrief.

Le prochain rendez-vous pour la D1 aura lieu le 27-28 Mai à Mortemart-Beach avec cinq matchs pour les BeuCeuFettes : 3 contre Contes et 2 contre Clapiers-Jacou. Avant ça on aura droit à deux matchs contre Metz (toujours à Mortemart-Beach) le dimanche 21 Mai pour une rencontre inédite du championnat IdF.

 Vidéo des matchs (sur le Facebook des Grizzlys)

 Les super photos de Cabrographie - Laurent Cabrol