Week-end d'initiation pour les filles avec

"YES SHE PLAYS" , le BCF s'y associe.

Promouvoir le sport auprès des jeunes filles,

n'hésitez pas à apporter votre soutien ;-)

 

[FEMININ] D1 - Demi-finale

 

 Le BCF en finale!

A peine revenues d’Italie les BeuCeuFettes n’ont pas le temps de se reposer, car il faut accueillir les Rabbits de Clapiers-Jacou en demi-finale du championnat D1. Des rencontres cruciales pour les deux clubs, car le gagnant ira en finale et s’octroiera une place en coupe d’Europe en 2018. Malgré une bonne coupe à Caserta à la batte et au pitching, la défense Orange et Bleue a montré plusieurs faiblesses. Est-ce que les BeuCeuFettes vont tenir le coup face aux Lapins qui nous ont déjà prouvé à maintes reprises leur détermination et leur qualité de jeu ?

Comme d’habitude la principale crainte est l’état de Mortemart Beach pour ce week-end de compétition. D’abord l’orage du vendredi qui peut rendre le terrain impraticable. Il n’en est rien : l’eau a juste rendu le sable plus agréable et les faux rebonds plus prévisibles (ou est-ce que c’est l’état du terrain de Caserta 2 qui a changé notre point de vue?). Ensuite la clôture en champ centre (qui avait servi pour faire un barbecue pendant l’été, grrr!) a été remplacée par les services de la mairie. Elle est complétée par le filet (ORANGE) nouvellement acquis pour avoir un terrain complètement clôturé. Un peu de ratissage et l’ajout d’un peu de sable sec (merci aux Rabbits pour leur aide) et le premier match peut commencer.

Les Lapins sont patients et les deux premières batteuses se retrouvent en 3ème et 2ème base (2 BBs et une passed ball) avec zéro retraits. La situation semble très compliquée pour Marion et sa défense. Ce n’est pas l’avis de Muriel qui rattrape une première fly en champ droit, ensuite une deuxième sans permettre aux coureuses de marquer. A bases pleines, la batteuse de Clapiers-Jacou frappe loin dans le champ centre. Peg a la présence d’esprit de relancer à Isa pour le jeu forcé en 2ème base et faire le troisième « mort ». Le BCF s’en sort sans encaisser des points. Dans la demi-manche suivante les Orange et Bleues sont efficaces et scorent plusieurs points grâce aux BBs et erreurs des Rabbits. A base pleines Muriel frappe un double et les BeuCeuFettes mènent 8-0 à la fin de ce premier inning. On sait que les Lapins ne lâchent pas facilement et elles reviennent dans le match tout de suite (8-4), mais le BCF rajoute 2 runs en fin de manche (10-4). En 3ème manche les Rabbits n’arrivent pas sur base, alors que l’attaque Orange et Bleue se réveille avec un simple de Peg, suivi d’un double d’Isa et surtout un home-run de Flo (13-4). Clapiers-Jacou marquera encore 2 points en 4ème manche. La cinquième manche commence donc sur le score de 13-6 et le BCF à juste besoin de ne pas encaisser de points  pour s’assurer la victoire finale. Avec une coureuse en première, la batteuse des Rabbits frappe une roulante sur Jenny qui tague la coureuse et renvoie en 1ère base à Nadia pour un double jeu. La frappeuse suivante frappe sur Elena qui renvoie la balle aussi tôt en 1ère base. Victoire des « Orange y Blu ». Le matchavait pourtant commencé plutôt difficilement pour le BCF, qui a su se sortir d’une situation difficile. Les BeuCeuFettes ont ensuite su profiter des erreurs des Lapins dans la première manche et montrer leur vrai potentiel offensif au fur et à mesure du match. Muriel est la MVP du match avec 3 frappes sur 3 at bats (1 simple, 2 doubles, 4 RBI !), Flo frappe 1/1 (1HR !!! et 2 BB) et Elena 1/1 (1 simple, 1 BB, 1 SH). Malgré des débuts délicats, Marion tient son match (5IP,  6H, 6R, 3ER, 3K, 5BB, 1HBP).

Le lendemain matin le match commence très tôt: à 10h00. Une fois n’est pas coutume les BeuCeuFettes sont réveillées malgré le play ball matinal. Jenny frappe un triple dès l’ouverture du match et score sur un bunt sacrifice de Nadia. Malgré quelques bons contacts (la frappe de Peg sur la lanceuse adverse) les Orange et Bleues mènent seulement 1-0 en milieu d’inning.  La lead-off des Lapins frappe aussi un triple et même si l’essai de sacrifice bunt de la batteuse suivante ne réussi pas, Clapiers-Jacou égalise sur un ground out. Dans la deuxième manche les deux équipes échangent un hit, mais le score ne change pas (1-1). En début de 3ème Nadia frappe un simple et rentre grâce à un triple de Peg, qui marquera aussi grâce à un ground out d’Isa. A bases pleines c’est encore Muriel qui va frapper un simple et le score est 4-1 pour le BCF. En début de cinquième manche l’attaque Orange et Bleue se déchaîne: des hits d’Isa (x2), Flo, Marion, Jen, quelques BBs et un sacrifice fly de Muriel permettent aux BeuCeuFettes de prendre le large avec six runs supplémentaires (10-1). En fin de cinquième les Lapins ont des coureuses en 1ère et 2ème base (avec 1 retrait) et frappent à deux fois sur Isa (en shorstop) qui fait deux « morts » forcés en troisième pour la victoire finale: 10-1. Une très belle prestation de Susie à la plaque: 5 IP, 5 H, 1 R, 1 ER, 3 K et 0 BB. Le line up parisien est très équilibré avecau moins un hit pour chaque joueuse (11 hits et 9 RBIs en tout).

Un weekend très satisfaisant pour les BeuCeuFettes qui se qualifient pour la finale et gagnent une place en coupe d’Europe. Des matchs bien difficiles contrairement à ce que les scores peuvent laisser penser. Tout c’est joué sur deux demi manches en attaque (la première dans le premier match, la cinquième dans le deuxième) où le BCF à su marquer suffisamment de points pour faire la différence. Les BeuCeuFettes ont été très concentrées tout au long des deux rencontres, comme l’atteste la très bonne défense (une seule erreur sur 10 manches !) qui nous a tellement manqué à Caserta.

Un grand merci à nos adversaires pour la bonne ambiance tout au long du week-end malgré le grand enjeu de cette demi-finale. Merci au public d’avoir été présent pendant les deux jours et d’avoir encouragé les deux équipes. Merci aussi aux gardiens qui ont préparé Mortemart Beach.

La finale contre les Comanches de Toulon se jouera le 23 et 24 septembre à Boulouris.

Vidéos des matchs (sur le Facebook des Rabbits)

Crédit photos: Derajinski Daniel.