Le BCF présente:

la 2ème édition de "YES SHE PLAYS" ,

Promouvoir le sport auprès des jeunes filles,

n'hésitez pas à apporter votre soutien ;-)

 

[FEMININ] Regional IdF: Finale

 

WE très émotionnel pour le BCF

Ce weekend avait lieu la finale du championnat régional IdF qui opposait l’entente BCF/Web‘s aux Pharaonnes d’Evry. Nous avons eu le droit d’inaugurer le tout nouveau/tout beau terrain à Courcouronnes après le passage des équipes de France, du Japon (U23) et des États-Unis (U19) pour l’Achille challenge. Il fallait deux victoires pour une des deux équipes pour s’octroyer le titre de Championnes d’Ile de France.

Le BCF/Web’s est venu en force : 14 joueuses en tout si on compte Sandra qui tourne autour du stade pendant 45 min et qui n’arrive qu’à 5 min du playball. Susie lance la machine avec trois strike out consécutifs, tandis que l’attaque marque 8 points sur plusieurs BBs et erreurs. Evry va marquer un point dans la manche suivante, mais les Orange et Bleues s’adaptent très vite à la releveuse d’Evry et marquent deux autres points. Dans le 3ème inning les Rouges et Noires ne scorent pas malgré un coup sur et les WeBeuCeuFettes se déchaînent pour 4 nouveaux points. Susie assure une autre manche blanche et les Parisiennes s’imposent 14 à 1. La jeune lanceuse américaine lance 4 manches avec 2 hits 1 point (non mérité), 6 strike out et 0 bases sur balle. Attaque performante et puissante avec 7 hits (simples de Jen, Susie, Laurie ; doubles de Susie, Isa, Flo ; triple de Céline). La défense n’est pas trop sollicitée et ne commet qu’une erreur pour plusieurs beau jeux comme la jolie line drive rattrapée par Elena.

Changement de lanceuses pour la deuxième rencontre. Les WeBeuCeuFettes commencent difficilement contre la lanceuse américaine (Sarah, notre pick up de la coupe d’Europe qui s’est mise au pitching depuis). Enora lance bien, mais quelques erreurs permettent aux Pharaonnes de scorer et de remplir les bases pour Sarah qui va les vider avec un grand slam home run. Laurie rentre en relève et arrête l’hémorragie (un plongeon de Nadia pour rattraper une foulball à bases pleines met fin à la manche), mais le mal est fait, les Orange et Bleues ont encaissé 9 points. Après deux manches blanches pour les deux équipes, les Parisiennes se timent enfin et enchaînent quelques hits, mais ne vont marquer qu’un seul point. En fin de 4ème Evry va scorer les 2 points nécessaires pour la mercy rule : défaite 11-1. Face à une attaque agressive les deux lanceuses parisiennes n’ont pas démérité, mais une première manche difficile et une attaque trop lente à se mettre en route ont empêché un match plus équilibré. La défense à eu plus de mal que dans la premier confrontation avec 2 erreurs et quelques jeux mal exécutés. A noter la belle relève de Laurie (4 IP, 3 H, 2ER, 1K, 4BB).

Le troisième match décisif pour le titre commence avec un hit d’Evry. La coureuse se retrouve en 2ème base avec 2 out et Sarah au bâton qui frappe un « pétron » en direction de Susie. La jeune américaine contrôle (Petit hommage à la coupe de football féminine 2019 !) et dévie la balle avec le tibia en direction de Nadia qui tague la coureuse avant la 3ème base pour finir la manche. Malgré sa blessure Susie continue le match et lance à son niveau sans concéder de hit les 4 manches suivantes. Malheureusement la lanceuse en face fait pareil et le score et toujours 0-0 jusqu’au milieu de la 5ème  manche. Les deux défenses se donnent coup pour coup. Céline rattrape une line drive en champ centre et fait presque un double jeu (MLB style) sur la coureuse en 1ère base. Elle frappe aussi une superbe line drive mais se fait voler par la 2ème base d’Evry qui fait un magnifique plongeon pour l’éliminer. En fin de 5ème le BCF/Web's score après 3 BBs et une erreur. Malheureusement en début de 6ème Evry remplit les bases (3 BBs, dont un intentionnel pour avoir un jeu forcé au marbre) et la batteuse suivante frappe un triple en champ droit. Les Orange et Bleues frappent leur premier hit en fin de 6ème mais ce n’est pas suffisant pour marquer. Un petit air de déjà vu en début de 7 : deux coureuses sur base et BBi pour garder le jeu forcé et la même frappeuse va faire un double. Un autre hit et une base volée et Evry mène de 6 points. Dernière chance pour le WeBeuCeufettes de revenir dans le match, mais malgré un double de Susie le score ne changera pas : Evry s’impose 7-1. Malgré la défaite c’était un bon match avec beaucoup d’intensité et deux équipes d’un bon niveau comme l’atteste le peu d’erreurs commises par les deux défenses (0 pour les Parisiennes, 2 pour Evry) et le faible nombre de hits donnés par les deux lanceuses (6 hits frappés par les Pharaonnes, 2 par les WeBeuCeuFettes). La défaite restera pour l’attaque Orange et Bleue qui non seulement a très peu frappé (simple de Céline et double de Susie), mais a été incapable de hausser le niveau dans les moments clutch (9 laissés sur base !) contrairement à Evry qui à capitalisé à bases pleines.

C’était un weekend très émotionnel pour le BCF : après quatre années de sourires et de larmes partagés nous disons au revoir aux Pieper qui repartent aux États Unis pour d’autres aventures. Du premier regard noir en passant par le jeu de la chantilly et jusqu’au tsunami, ces années ont été riches en émotions aussi bien sur le terrain qu’en dehors : Nat, Carleen, Susie, we already miss you !