[ FÉMININ ] J8 vs CD91 (15/06/2014)

La dernière rencontre de la saison régulière a eu lieu à Mortemart Beach où les Bleues et Oranges du BCF accueillaient les Pinkies du CD91.

Malgré 2h30 de retard sur le playball, aucune des deux équipes ne s'est laissée tenter par l'indolence que le soleil pouvait provoquer. Bien que Flo Notre Coach nous rappelle toujours d'oublier le match précédent, l'équipe a gardé dans l'esprit les deux défaites de la semaine dernière contre Ermont, tout comme les Pinkies devaient se souvenir des victoires beuceufiennes chez elles. La rencontre de dimanche était donc pleine de tension et d'émotion.

Flo C., au lancer, n'a pas laissé les Pinkies aller sur base lors des deux premières manches du premier match. Ce n'est qu'à partir de la troisième que le CD91 a commencé à percer la défense du BCF, marquant deux points à la quatrième manche. Mais c’était également à ce moment que les Bleues et Oranges ont pris le dessus et ont arrêté de frapper des balles qui allaient directement dans les gants des Pinkies, profitant plutôt des erreurs défensives ou BBs pour marquer six points au cours de la quatrième manche.
Ce premier match s’est soldé par une victoire de 9-2 en cinq manches.

Le deuxième match était plus équilibré, avec des manches tantôt rapides avec peu ou pas de point, tantôt longues et hémorragiques. Cependant, nos champs ont plus couru que les leurs. Peut-être que le CD91 a des gants magnétiques. Ou tout simplement que les filles sont fortes en défense.

A la fin de la sixième manche, le BCF menait par trois points. Il fallait absolument empêcher le CD91 de prendre le dessus.

Or Lilou fait le tour des bases lors de son at bat. Plus que deux points d’avance. Émilie et Elena éliminent Célia qui tente de voler le marbre et Léa attrape une fly ball en champ centre. Mais Alexandra marque sur un double de Delphine. Plus qu’un point d’avance. Le suspense est à son comble. Le banc du BCF est debout, puis se réfugie rapidement derrière le filet lorsqu’une foul line drive manque de décapiter plus d’une joueuse. Estelle nous permet enfin de respirer avec un strikeout qui termine le match, 13-12.

On ne saura pas qui aurait eu le plus de bonbecs pour le nombre de frappes parce qu’on a inventé un nouveau système de récompense que personne n’a compris, mais le BCF a fait dix-sept hits, Mélanie a eu son premier mort