Le BCF vous invite à une session ouverte à toutes et à tous!

 

[MIXTE] Trois BeuCeuFettes au pays des Alouettes

    

Et une petite bière pour la route!

Le tournoi de la Force est un rendez-vous annuel non-négociable pour le BCF depuis des années. Mais après l’annulation de l’édition de l’année dernière et toutes les complications dues à la situation sanitaire ainsi que le fait que le 14 juillet tombe très mal (un mercredi !) les organisateurs étaient obligés de faire une version Light : quatre équipes et deux jours de tournoi. Dans ces conditions il était  compliqué pour le BCF de se déplacer jusqu’à Bergerac et nous avons pris la décision difficile de ne pas nous inscrire.

Cependant trois irréductibles BeuCeuFettes ont décidé de braver les distances et la météo dégueulasse annoncée pour se taper l’incruste avec une des quatre équipes inscrites. Ainsi guidées par des motivations aussi sportives que festives Nadia, Flo et Estelle sont parties renforcer l’équipe organisatrice des Alouettes.

Après un court voyage depuis le « Village » (pour ceux qui connaissent), on retrouve le site des Paradasques en formation Light : un seul barnum va nous abriter de la pluie annoncée pour ce WE de milieu de semaine. Après la panique initiale suite au fait que la buvette n’est pas à sa place habituelle certaines sont rassurées : elle a juste bougé de 10m. Pour une fois en tant que mercenaires nous ne participons pas au tirage au sort et on en profite pour voir les gens qu’on n’a pas vus depuis un an et demi (foutu virus !). On retrouve notre « petite » Enora (fraichement revenue du championnat d’Europe) et notre « vieux » Roro (venu se taper aussi l’incruste, mais avec l’équipe de Pessac).

Max, le coach de la Force, vient nous briefer sur le déroulement des rencontres et nous sommes prêts à commencer contre la forte équipe des Rockies. Il se trouve qu’ils ont quelques soucis de lanceur et les Alouettes en profitent pleinement : les Forcelais sont patients et enchainent les points suite à plusieurs BBs. Comme d’habitude les Rockies sont dangereux en attaque mais Fred (Toulouse/La Force) au lancer et une défense solide (à l’image d’une jolie souricière au marbre) limitent le nombre de points. Les Alouettes s’imposent.

Le deuxième match nous opposé aux Bandits de Nogent. Estelle fait son job au pitching, mais l’attaque des Alouettes a du mal à produire. Après un petit « souci  de gant de catch » les Bandits marquent et gagnent le match.

La soirée traditionnelle des feux d’artifice a lieu sous une forme inédite : ce sont tous les clubs/associations locaux qui proposent des stands. Bien sûr le meilleur est celui des Alouettes qui proposent des saucisses et de la ventrèche à la plancha. Comme d’habitude c’est aussi l’occasion d’essayer d’affaiblir ses adversaires pour le premier match du lendemain en leur offrant des coups gratuits. Ainsi Roro prépare le coup pour Pessac en remplissant nos verres à la moindre occasion.

Le dernier match de la phase de poules commence de façon équilibrée. Max au pitching tient bien les Pessacais, mais la lanceuse d’équipe de France ne donne aucune chance aux Alouettes. Les Panthères marquent un run et la Force ne les laisse pas augmenter leur lead jusqu’à la fin du match. Les changements de lanceur et au sein de la défense permettent à Pessac de nous battre avec un grand écart. La conséquence directe est que la Force finit  quatrième et doit enchainer tout de suite sa demi-finale face aux Rockies.

Et c’était le bon plan : les Alouettes se sont réveillés lors du premier match de la journée, alors que les Rockies sont encore un peu dans leurs lits. Ils ont toujours un problème de pitching et la Force prend un grand lead avant que Billère trouve une lanceuse qui lance dans la zone. Pendant ce temps les effets d’Estelle forcent les Rockies à frapper des pops, alors que Patrice au catch empêche l’adversaire de prendre des bases même sur des passed balls et des wild pitch. L’écart de points s’agrandit encore quand Patrice décide de frapper en gaucher et sort la balle du terrain (seul vrai HR du WE). En fin de match Estelle fatigue, les Rockies choisissent mieux leurs balles, mais c’est trop tard. Ils n’auront pas le temps de revenir : les Alouettes sont en finale.

Après une autre surprise dans l’autre demi (les Bandits gagnent vs Pessac !) et une rencontre pour la 3ème place gagné par les Rockies, les Alouettes perdent le toss, mais Nogent choisit de commencer en attaque pour mettre la pression. Mais Max au pitching fait très bien son boulot malgré un point encaissé. En attaque les Alouettes profitent du lanceur partant et marquent cinq points avant qu’il ne soit relevé. Le match est très équilibré et les Bandits commencent à réduire l’écart au fur et à mesure, alors que la Force n’arrive plus à marquer. En début de 4ème manche et à 2 retraits, les Bandits ont un coureur en 3ème (qui représente le point de l’égalisation) et une coureuse en 1ère. Flo (au catch) demande time et nous expose son plan : elle va jouer le vol en 2ème base et on tente de faire le 3ème « mort » malgré la présence du coureur en 3ème base. Au lancer suivant la coureuse part pour voler, Flo relance au short-stop pour un tag pour le 3ème retrait et l’autre coureur ne bouge pas. Fin de manche et pour la grande surprise des Alouettes … fin de match, car le temps est écoulé. Victoire 5-4.

Ainsi les Alouettes s’imposent pour la première fois au tournoi du 14 juillet depuis 20 ans. La dernière fois en 2001 les Alouettes étaient en entente avec … le BCF. Comme quoi l’histoire est un éternel recommencement.

Nous tenons à remercier le club de la Force pour nous avoir permis de nous incruster et de passer des super moments sur et en dehors du terrain. Un grand merci à Max pour son coaching, mais aussi à tous les joueurs et joueuses : ça fut un plaisir de jouer avec vous (Alouettes : Pouettes, pouettes !).  Merci à tous les bénévoles qui ont assuré (comme chaque année) ainsi qu’à tous les officiels (cette fois les arbitres sur base ont aussi eu droit à leur bouteille de vin !). Et bien sûr un grand merci aux gens de la buvette : c’est vous qui faites du tournoi de la Force ce qu’il est ;-)

Espérons un retour à la formule usuelle et à l’année prochaine !